Sudation excessive des aisselles, des pieds et sous les bras

Tout le monde transpire et la transpiration se produit sur toutes les parties de notre corps. Ce qui nous donne l’impression que seuls les aisselles ou les pieds transpirent, c’est que ce sont de zones mal aérées la plupart du temps.

Quand elles sont de trop, on parle de sudation excessive ou d’hyperhidrose.

 

Sudation excessive des aisselles.

Sous les aisselles, il y a une forte concentration de glande sudoripare. Vous devez ajouter à cela la présence de poils qui permet de retenir la chaleur.

Les aisselles ne sont pas bien aérées, ce qui les empêcher de sécher aussi vite que les autres parties de la peau. Ce sont surtout les effets qui sont handicapants.

Il y a d’abord les traces que la sueur laisse sur les vêtements. Il peut aussi y avoir des odeurs. Autour de cela, la personne touchée doit s’organiser comme avoir toujours sur soi plusieurs vêtements de rechanger, éviter de sortir quand il faut trop chaud ou de limiter tout court les sorties par exemple.

 

Sudation excessive des pieds.

Tout comme les aisselles, il y a beaucoup de glandes sudoripares aux pieds. Une mauvaise aération causée principalement par les chaussures empêche la peau des pieds à sécher plus vite.

En même temps, l’humidité attire les bactéries qui sont les principales causes des mauvaises odeurs. La qualité des chaussures et des chaussettes est aussi en cause.

Si vous suez des pieds ou si vous marchez beaucoup, mieux vaut opter pour des chaussures ouvertes autant que possible.

Ce qui gêne le plus dans la transpiration des pieds, c’est les mauvaises odeurs, autant pour soi-même que pour les autres. Elles augmentent encore plus le stress alors que le stress en soi peu entrainer une forte sudation.

 

Vivre et contrer la sudation excessive.

Les méthodes et astuces pour vivre avec sont nombreuses. Il y a par exemple les formules de grand-mère, les déodorants, l’utilisation des produits issus de l’homéopathie. On trouve même des appareils qui envoyant des décharges électriques, voir même des opérations chirurgicales.

Autant que possible, optez pour des solutions ou des substances naturelles que ce soit pour les produits ou les tissus des vêtements ou des chaussettes. La prise de certains médicaments peut aussi en être la cause.

Discutez-en avec votre médecin si jamais votre état est récent. Enfin, l’hypersudation peut avoir des origines psychologiques liées au stress ou à des angoisses réelles ou refoulées.

 

Télécharger ebook