Probleme de transpiration aisselle odorante, sous les bras et pieds

Il est naturel de transpirer, car c’est un phénomène physiologique qui est indispensable à l’organisme pour réguler sa température, éliminer les déchets métaboliques et pour se protéger.

La transpiration peut aussi être liée à notre état émotionnel. Cependant, il n’est pas rare de rencontrer des problèmes d’odeur désagréable reliés à la transpiration produite par les aisselles et les pieds.

 

La transpiration sous les bras et les pieds.

La sueur est composée d’eau, de sels minéraux et de matières organiques. Un adulte en produit un litre en moyenne. Cela peut aller jusqu’à trois litres en cas de grosse chaleur ou d’activité physique intense.

Elle est sécrétée par deux types de glandes sudoripares; les glandes eccrines qui recouvrent tout l’ensemble du corps et les glandes apocrines qui se situent au niveau des aisselles, des mamelons, du nombril et de l’anus. La sueur secrétée par le premier type est généralement imperceptible à l’odorat tandis que la sueur secrétée par le second va prendre une odeur plus caractéristique selon la personne.

 

Les mauvaises odeurs, d’où viennent-elles ?

Cette odeur indique, soit une mauvaise hygiène, soit des changements hormonaux, généralement à partir de la puberté. Les bactéries présentes sur la peau vont se nourrir de ces sécrétions et produire des composés chimiques odorants en les décomposant.

C’est la cause de la mauvaise odeur. La partie axillaire peut développer une senteur particulièrement exagérée, car la sueur s’y évapore moins vite. Pour les pieds, l’aération est limitée aussi à cause des chaussures en général.

 

Quelques astuces

Avant tout, il faut savoir que certains facteurs peuvent aggraver l’odeur de la transpiration. Il est donc réellement nécessaire d’avoir une très bonne hygiène corporelle. Le plus urgent est de couper ou raser les poils au niveau des aisselles si vous avez des problèmes de sueur.

Prenez régulièrement une douche, surtout après avoir pratiqué du sport ou fait des efforts physiques. Séchez-vous bien et mettez un déodorant anti transpirant. Ensuite, ne portez pas de vêtements faits de fibres synthétiques, préférez plutôt ceux faits avec des fibres naturelles comme le coton.

Ayez une habitude alimentaire plus riche en protéines végétales que de protéines animales ou d’épices. Evitez autant que possible la drogue et l’alcool et faites du sport, car cela peut améliorer l’odeur de la sueur. Pour ce qui est des pieds, lavez-les régulièrement.

Séchez-les avant d’enfiler des chaussures propres et/ou des chaussettes qui elles aussi doivent être non synthétiques.  Les cotons ou les lins absorbent mieux l’humidité.

 

Télécharger ebook