Transpiration aisselles excessive chez l’homme, solution naturelle

Les hommes sont les principaux concernés par une transpiration des aisselles excessive. Dû au nombre plus important de glandes sudoripares sur cette région du corps, elle est prédisposée à la sudation.

Cependant, ce phénomène peut altérer considérablement la vie privée et professionnelle du concerné. Si votre quotidien est un calvaire, voici une liste relativement complète des solutions naturelles à votre problème.

 

Les déodorants naturels à application locale : une solution naturelle efficace

Le déodorant est sans nul doute la première solution naturelle à laquelle tout le monde pense dès qu’il s’agit de transpiration. Dans cette catégorie, on retrouve plusieurs produits, mais le champion est la pierre d’alun.

Utilisée depuis la nuit des temps comme déodorant naturelle, il suffit de l’appliquer mouillée sous les aisselles pour l’utiliser.

Finies aussi les mauvaises odeurs avec l’aloe vera grâce à sa fonction antiseptique. N’oubliez pas, non plus, la tranche de citron à presser à la zone hyper suée ou encore le bicarbonate de soude.

 

Les anti-transpirants naturels pour lutter contre la transpiration excessive aisselles

Pour réellement limiter la transpiration des aisselles excessive, il y a les anti-transpirants naturels tels que le vinaigre de cidre. Accompagné d’un peu d’alcool à 90°, il permet de limiter la transpiration pendant la nuit. Vous pouvez aussi vous servir de bicarbonate de soude pour cet objectif.

Une autre astuce qui marche consiste à mettre ensemble de l’eau boriquée (2,5 g dans 200 ml d’eau) avec du thé d’écorce de saule (3 g dans 100 ml d’eau). La solution obtenue est à mettre dans un spray pour diffuser sur la zone touchée.

 

Autres solutions naturelles phytothérapiques : aromathérapie et homéopathie

Contre les odeurs désagréables, il y a le thuya en 15 CH en homéopathie. À propos de transpiration elle-même, vous pouvez utiliser la sépia en 15 ch.

En aromathérapie, nous avons le mélange d’huiles essentielles de laurier noble, de palmarosa, de sauge sclarée et d’un peu d’alcool à 60 °C contre la transpiration.

Pour les mauvaises odeurs, il y a le santal, à mélanger avec de la sauge, du cyprès, de la coriandre, de l’aloe vera et de l’alcool également.

 

 

 

Télécharger ebook